Historique.

Nos ancêtres les Bituriges

Le département du Cher a été formé de la plus grande partie de l’ancienne province du Berry, son histoire est donc celle de cette province et naturellement elle remonte à celle des Bituriges qui lui ont donné son nom. Les Bituriges Cubes désignent un peuple gaulois qui occupait un territoire du centre de la Gaule entre la Loire et la Garonne. Ils font partie des peuples de Gaule Celtique.

Le nom Bituriges signifie "les rois du monde". Il a généré les toponymes Berry et Bourges ainsi que les noms de leurs habitants respectifs berrichons et berruyers. Les Bituriges, comme tous les peuples gaulois ne nous ont pas laissé d’écrits susceptibles de nous aider à retracer leur histoire. Concernant la guerre des Gaules, Jules César est par défaut, la seule source étant l’auteur latin le plus ancien conservé à mentionner les Bituriges.

On leur attribue un roi, Ambigat résidant à Avaric. Deux jeunes chefs : Bellovèse et Sigovèse, neveux du vieux roi, suscitèrent, dit-on, les expéditions vers la forêt Hercynienne et l’Italie ; Bellovèse, en passant, aurait sauvé la jeune Marseille, convoitée par de méchants voisins, puis s’en serait allé fonder Milan "le pays du milieu" ? Tout cela se passait six cents ans avant Jésus-Christ, mais c’est tout de même Tite-Live qui l’a rapporté, en soulignant qu’alors le pouvoir suprême appartenait aux Bituriges. Hélas, tant de puissance s’accompagne d’une obscurité quasi totale. Six siècles dont on ne sait presque rien sinon qu’ils ont fixé pour longtemps les sites habités du pays, forteresses comme Dun sur Auron (Dunum), Mehun sur Yèvre (Magodunum), Sancerre (Gortona), etc... sans compter Avaric Bourges, déjà les minières berrichonnes étaient exploitées, la plaine centrale produisait du blé et du chanvre des groupes de tumuli funéraires boursouflaient les plateaux vers Dun et Medolanium (Châteaumeillant) entassait dans ses caves derrière son rempart de terre, des amphores de vin italique. mais l’Italie exportait aussi des légionnaires. Ni les marais, ni le rempart, ni le courage des forgerons et des mineurs d’Avaric ne purent résister au corps expéditionnaire de César, en 52 avant Jésus-Christ. De la Gaulle indépendante à la Gaule romanisée, d’Avaric à Avaricum, la transition fut cruelle. Trois siècles de paix firent sans doute oublier à leurs descendants le sacrifice d’Avaricum. Le pays se couvrit de grands domaines agricoles, de villae et bien des communes conservent encore le nom de grands propriétaires gallo-romains. Sans doute est-ce le cas pour le village de SURY, dont l’origine du nom vient de l’antroponyme latin SURIUS et du suffixe ACUM pour "domaine de".

La Mairie

Horaires

- le lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi : de 09h00 à 12h00
- et l’après midi seulement sur rendez-vous
- Tel : 02 48 72 60 44
- Fax : 02 48 72 66 77
mairiesurypreslere@wanadoo.fr

A voir aussi :

Les numéros utiles
SAMU : 15
Gendarmerie : 17
Pompiers : 18
Cabinets d’infirmiers
- Léré : 02 48 72 50 29
- Boulleret :02 48 72 31 77
Assistante Sociale : 02 18 87 28 40
Centre anti-poison : 02 41 48 21 21

Le bulletin municipal

Météo Sury-près-Léré